Le nuancier des Archives nationales de Malouinières : une histoire haute en couleur

Le nuancier des Archives nationales de Malouinières : une histoire haute en couleur

Depuis le début de Malouinières, toutes les peintures créées apparaissaient dans un seul et unique nuancier de couleurs, celui de la Collection Malouinières. À l’intérieur : 72 teintes, toutes issues d’un voyage coloré à travers l’Histoire et le patrimoine français.

Puis en 2021, un second nuancier est venu compléter notre gamme de peintures : le nuancier des Archives nationales. Réalisé durant des mois en collaboration avec les Archives nationales de Paris, celui-ci raconte une histoire différente du premier, mais toujours marqué d’une forte empreinte historique.

Ses 20 couleurs d’exception ont en effet toutes été extraites de documents officiels qui ont marqué l’Histoire de France. Parchemins, tissus, papiers, etc. : tous sont précieusement conservés aux Archives nationales, l’institution française garante de la mémoire de notre pays.

Alors, comment a été réalisé ce nuancier ? Quelles sont les couleurs qui le composent ? Et surtout, quelles sont leur histoire ? Dans cet article, nous vous partageons l’origine de sa création.

Le nuancier des Archives nationales 

Une palette de couleurs unique et inédite 

Ce nuancier créé par Cécile Mugler , n’est pas un nuancier comme les autres. Parce qu’en plus de présenter un panel de couleurs hors du commun, il nous plonge dans des récits du passé qui ont réellement existé.

Dans le nuancier des Archives nationales, chaque couleur a été prélevée sur des documents d’archives officielles, dont les époques sont aussi différentes que les personnages qui les racontent.

C’est ce mélange d’époque (du XIIIe au XXe siècle) et d’archives (tissus, papiers…) qui a donné vie à une palette de couleurs vive et intense remplie de souvenirs.

Avec ce second nuancier, l’objectif de Malouinières est de vous inviter à voyager dans le temps et à (re)découvrir un temps révolu que nous n’avons jamais connu. Quelle que soit la teinte choisie, vous allez avoir chez vous un bout de l’Histoire de France, vécue par les plus grands noms qui ont marqué notre pays.

Les 20 couleurs du nuancier

20 teintes composent le nuancier des couleurs des Archives nationales :

Vert Cherbourg, Villers Cotterêts, Vert Topographique, Domaine de Montreuil, Anis Vert, Rose sentimental, Soie de Java, Rose d’Avaugour, Rouge Scarlet, Pairs de France, Jaune 1915, Orange du Maine, Rouge Héraldique, Etiquette Royale, Etoffe d’Amiens, Bleu de Cour, Violet Singapour, Turquin de la Reine, Vert Perpétuel et Or de Paris.

 

Voici l’histoire de chacune :

description de l'image

Vert Cherbourg (1786)

Ce vert apparaît dans le guide de voyages de Louis XVI. Lors de son voyage à Cherbourg, le roi y a glissé une carte où figurait l’embouchure de l’Orne, représentée alors avec un délicat vert : le Vert Cherbourg.

description de l'image

Villers Cotterêts (1743)

Ce bleu turquoise a été utilisé pour orner le devant d’un registre de gestion de la forêt de Retz. Cette couleur a été utilisée pour peindre le ciel d’une aquarelle. Cette aquarelle représente le château et le parc de Villers-Cotterêts qui appartenait au Duc d’Orléans.

description de l'image

Vert Topographique (1796)

On retrouve fréquemment ce vert sur les cartes anciennes. Celle-ci est tirée d’une carte de concessions de mines, en prairial an IV.

description de l'image

Domaine de Montreuil (1792)

Ce vert provient d’un échantillon de tissu à rayures. Celui-ci est tiré de la Gazette des atours d’été de Madame Elisabeth, sœur du roi Louis XVI.

description de l'image

Anis Vert (1792)

Ce vert acidulé apparaît sur les mêmes échantillons que celui du Domaine de Montreuil.

description de l'image

Rose sentimental (1782)

Ce rose est un échantillon de tissu. Il provient d’une robe « turke de pékin rose », de la Gazette des atours de la reine Marie-Antoinette.

description de l'image

Soie de Java (1845)

Ce rose apparaît sur un échantillon d’étoffe de soie pour robes de dames vendue à Batavia. Il est associé au rapport d’Isidor Hedde sur le commerce à Java.

description de l'image

Rose d’Avaugour (1581)

Ce rose apparaît sur le fond d’une vignette peinte en tête d’un aveu féodal rendu à François, Duc d’Anjou. Il a été réalisé par dame Claude d’Avaugour pour sa baronnerie de Trèves en Anjou.

description de l'image

Rouge Scarlet (1845)

Ce rouge apparaît sur un échantillon de drap anglais vendu à Canton. Il est annexé au rapport de la mission commerciale en Chine de Natalis Rondot.

description de l'image

Pairs de France (1814)

Ce rouge a été choisi pour la reliure des registres des procès-verbaux des séances de la Chambre des Pairs.

description de l'image

Jaune 1915 (1915)

Ce jaune figure sur les carreaux jaunes et blancs des chemises cartonnées qui recouvraient les minutes notariales de Me Demanche, notaire à Paris.

description de l'image

Orange du Maine (1566)

Cet orange apparait sur un entrelac peint sur la première page d’un aveu féodal rendu au roi Charles IX par Jacques d’Inurce, pour ses terres et barronnies de Ballon et de Combres dans le Maine.

description de l'image

Rouge Héraldique (vers 1824)

Ce rouge est tiré du blason de Gabriel de Kergolay. Il a été dessiné dans les lettres patentes signées par Charles X lui reconnaissant la qualité de pair de France.

description de l'image

Étiquette Royale (1814-1848)

Ce brun figure sur l’étiquette de la boîte de l’index des pétitions soumises au comité des Pétitions de la Chambre des Pairs.

description de l'image

Étoffe d’Amiens (1727)

Ce marron est tiré d’un échantillon textile associé à un état de la manufacture d’étoffes de la ville d’Amiens par l’inspecteur Bridelle.

description de l'image

Bleu de Cour (1792)

Ce bleu est issu d’un échantillon de tissu provenant de la Gazette des atours d’été de Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI.

description de l'image

Violet Singapour (1845)

Ce violet est issu d’un échantillon de drap vendu à Singapour en juillet 1844. Il est annexé au rapport de la mission commerciale en Chine de Natalis Rondot.

description de l'image

Turquin de la Reine (1782)

Ce bleu-gris apparaît sur un échantillon de tissu provenant de la Gazette des atours de la reine Marie-Antoinette.

description de l'image

Vert Perpétuel (1256)

Ce vert provient d’un sceau de majesté du toi Louis IX, appendu au bas d’un acte solennel en faveur de la Sainte-Chapelle de Paris.

description de l'image

Or de Paris (vers 1276)

Cette couleur dorée est inspirée de l’or d’une miniature parisienne du XIIIᵉ siècle. Elle met en scène une scène de la vie de sainte Geneviève, patronne de Paris.

description de l'image

La création du nuancier

La naissance du projet

L’idée de créer un nuancier dédié aux couleurs des Archives nationales est apparue lorsque je travaillais sur la rénovation des boiseries extérieures du bâtiment. En discutant sur place avec les équipes des Archives nationales, nous nous sommes rejoints sur le fait que l’institution n’était pas assez connue auprès du grand public. Ses missions, ses trésors, et même son existence, restaient malheureusement trop méconnus pour un grand nombre de Français.

C’est alors que nous avons eu une idée : et si nous faisions découvrir les Archives nationales à travers les couleurs ?

Parce que, bien que les archives ne soient pas transportables, les couleurs, elles, le sont. En recréant les teintes et en les mettant à disposition du grand public, les archives deviennent ainsi accessibles à tous, sans avoir besoin de se trouver physiquement dans les locaux.

C’est cette façon de présenter les archives sous un nouvel angle, celui des couleurs, qui nous permet aujourd’hui de faire découvrir l’histoire de France et celle des Archives nationales différemment.

À travers cet échantillon de couleurs, notre ambition est de :

- Faire connaître les Archives nationales (leur présence, leur mission, leur intérêt, les documents qu’elles conservent…)

- Montrer qu’à partir d’archives diverses (tissus, aquarelles, carnets…), nous pouvons découvrir de nouvelles couleurs inédites

- Entretenir notre passé historique auprès des générations actuelles et futures, et ce, quels que soient les âges.

Entre fascination pour les lieux et admiration pour les archives

Je me souviens que, lorsque le conservateur des Archives Nationales a ouvert le Grand dépôt pour la première fois, j’ai été subjuguée par ce lieu incroyable. La pièce était immense et il s’y dégageait une ambiance singulière : l’histoire de nos ancêtres était partout, entourée d’un silence reposant. Là, au milieu de centaines de kilomètres d’archives, le temps semblait s’être arrêté.

Au fur et à mesure de nos visites, nous avons admiré, découvert, déchiffré, appris. Les documents défilaient sous nos yeux, enfermant pour certains des trésors incroyables. Alors que nos mains étaient habillées de gants pour ne pas détériorer les pièces, nos yeux n’avaient de cesse de toucher du regard le moindre détail.

Un choix cornélien de couleurs incroyables

Les couleurs étaient infinies, et plus magnifiques les unes que les autres.

Pourtant, il fallait faire un choix.

Faire un choix entre ces innombrables témoignages du passé. Il était évident que la sélection allait être rude.

Avec l’architecte et le conservateur des Archives nationales, nous avons commencé à sélectionner des teintes. Les premières ont été guidées par nos émotions et nos coups de cœur. C’est ensuite naturellement que les suivantes ont été sélectionnées, l’objectif étant d’équilibrer les couleurs entre elles dans le nuancier. Cependant, il est vrai que les tissus de Marie-Antoinette ont tout de suite été une évidence (le Rose Sentimental et le Turquin de la Reine). Il va sans dire que les tissus étaient une merveilleuse source d’inspiration : ils détenaient tellement de couleurs que nous avions l’embarras du choix.

Gazette des atours de Marie-Antoinette

Un travail d’équipe entre Malouinières et les Archives nationales

Ce second nuancier était donc l’occasion de continuer à raconter de belles histoires, tout en étant différentes de celles qui étaient présentes dans le nuancier de la Collection Malouinières.

Il est le fruit d’un travail d’équipe incroyable réalisé entre l’architecte des Archives nationales, le conservateur des Archives nationales et moi-même. Cette collaboration a été en effet une aide précieuse, car nous étions tous animés par la même passion et la même énergie, et surtout, motivés pour concrétiser ce projet commun hors norme.

20 couleurs qui mettent du baume au cœur aux intérieurs

Entre la sélection des teintes, la reproduction précise de celles-ci dans notre laboratoire et leur validation auprès des Archives nationales, il nous aura fallu 2 ans pour mettre au point ce nuancier si particulier.

Aujourd’hui, les 20 teintes présentes dans le nuancier sont disponibles à la vente pour nos clients. Elles s’utilisent en peintures intérieures et deux choix de finition s’offrent à vous :

- Finition mat historique : peinture laque de haute qualité avec une finition mate-tendue velouté. Elle est très couvrante en phase aqueuse et est adaptée aussi bien pour les murs que pour les plafonds.

- Finition velours authentique : peinture / laque de haute qualité d’une finition finement satiné-ciré. Sa haute contenance de résine en phase aqueuse s’adapte à tous supports.

Une collaboration haute en couleur entre Malouinières et l'État

Les Archives nationales font désormais partie de nos partenaires officiels. Et réaliser une collaboration avec cette incroyable institution de l’Etat est une grande fierté pour Malouinières. Ensemble, nous avons créé un projet somptueux dans lequel nous visions le même objectif : continuer de faire vivre l’Histoire.

  

▶ Le nuancier des Archives nationales a été fait pour l’État, ce qui signifie qu’il appartient de fait à l’État. C’est pourquoi il est uniquement disponible :

- aux Archives nationales de Paris (59, rue Guynemer - 93383 Pierrefitte-sur-Seine)

- dans nos 2 boutiques Malouinières : Paris (8 Place des Victoires, 75002 Paris) et Saint-Malo (70 Av. Saint-Michel, 35400 Saint-Malo)

  

▶ Quant aux peintures, vous pouvez vous les procurer :

- sur notre site internet : peintures intérieures

- dans nos 2 boutiques Malouinières situées à Paris et à Saint-Malo  

 

 

Alors, êtes-vous prêt.e à voyager dans le temps en utilisant les teintes de l’Histoire chez vous ?

 

 

 

nuancier des archives nationales

Connaissez-vous les Archives nationales de Paris ?

En quoi consistent les Archives nationales ? Quelle est leur mission ? Que s’y cache-t-il ? Dans cet article, nous vous racontons l’histoire de cette institution française incroyable qui a inspiré notre second nuancier de peintures.

Lire l'article des Archives nationales

Suivez-nous sur Instagram