L’histoire

Issue du temps où les cathédrales arboraient leurs façades polychromes, l’architecture civile a poursuivi pendant des siècles cette tradition.

Épargnés de la richesse des nuances innombrables d’aujourd’hui, les propriétaires des immeubles urbains et des gentilhommières n’avaient que peu de choix du fait de la rareté d’éléments naturels qui permettaient la réalisation de ces couleurs.
Les armateurs se les ont appropriés et l’usage les imposa jusqu’au milieu du 19e siècle.
Le vermillon, le noir de fumée, le bleu de Prusse, le vert de mer, le jaune de Naples… ont ainsi sillonné les cinq océans à la découverte de terres inconnues et de comptoirs outre-mer.

Et, c’est ainsi que lors de leurs escales les armateurs recouvraient l’intérieur des habitations riches en souvenirs venus de Mer de chine, du golfe du Bengale où des iles du Pacifique.

Malouinières a fait revivre pour vous ces couleurs d’autrefois qui aujourd’hui ne demandent qu’à embellir vos demeures.

La palette Malouinières a été réalisée en deux étapes

1) Les 13 couleurs de Vauban :Vermillon, Ocre rouge, Ocre jaune, Cordage en chanvre goudronné, Jaune de Naples, Toile à voile en chanvre, Vert de Mer, Ver Olive, Bleu de Prusse, Bleu Azur, Gris, Noir de fumée, Couroi Blanc , Palette inédite de la Marine Française et du Commerce imposée par Vauban sous Louis XIV , les noms d’origine ont été conservés.

2) Les déclinaisons: Toutes ces couleurs ont été élaborées suite à des demandes spécifiques d’architectes ayant en charge la conservation du patrimoine français.

 

Malouinières